Faire un voyage aux USA : quelles villes découvrir ?

Voyager à New-York

Il y a mille choses à voir à New-York. C’est une ville que l’on découvre par étapes. Je recommande de bien définir ses priorités et de regrouper les lieux à visiter en fonction des quartiers, on perd moins de temps dans les transports.

En ce qui me concerne, la première fois que j’y ai mis les pieds, il n’était pas question pour moi de repartir sans être montée au sommet de l’Empire State Building. Là-haut, au 102e étage, l'observatoire offre une vue splendide sur la ville. Allez-y plutôt le matin pour éviter les interminables files d’attentes en fin de journée. Incontournables sont : Le Museum of Art et ses 8 ha d'expositions ! Sa visite oblige à faire des choix. Le Museum of Modern Art (MoMA) est l'autre grand rendez-vous culturel de la ville. On peut y passer une journée entière ! Quant au Guggenheim, reconnaissable entre tous grâce à son architecture en spirale signée Franck Lloyd Wright, il est intéressant pour ses expos temporaires et sa collection unique de tableaux impressionnistes.

Voyager à Phoenix

Phoenix (1 500 000 habitants), et son territoire d’où sont originaires les indiens Pima, est surement l’une des capitales d’état américaines la moins connue depuis l’Europe, mais la plus vaste en terme de superficie, et pour moi, la plus représentative des grands espaces américains. Après plus d’un an passé à Phoenix, je peux affirmer que c’est aussi l’un des lieux les plus chauds du sud américain, donc attendez vous à voir de grands paysages désertiques aussitôt sorti de la ville. Les meilleures agences de voyages vous permettrons de trouver les bons vols et billets pour les USA poutr visiter la ville de Phoenix et ses lieux touristiques.

Avant cela, vous aurez fort à faire dans cette ville longue de 80km sur 70. Le relativement vieux quartier de Scottsdale avec ses villas de type hispanique, ses magasins traditionnels qui ressemblent à des musées ou vous pourrez découvrir toutes sortes de souvenirs sur les indiens Navajos ou Pima, sur les cactus Saguaro, ses ranchs dans lesquels vous pourrez déguster des margaritas sous les brumisateurs. Les golfs de Phoenix immenses avec leurs lacs, leurs gazons parfaits, leurs geysers raviront les golfeurs de tous niveaux.

Le centre ville (Downtown) qui ne possède pas de véritables gratte-ciels mais compte une trentaine de grands immeubles où l’on retrouve l'Arizona Science Center, le Musée d'Histoire de Phoenix, le Musée d'Art de Phoenix, et la Burton Barr Central Library est considéré comme petit. Avec ses fontaines, et ses nombreux restaurants on peut y passer d’agréables soirées une fois la canicule passée. Je vous recommande les Steaks House américains qui sont vraiment excellents si vous aimez la viande saignante (« rare » en américain), les restaurants mexicains, et aussi Le Red Lobster avec ses pinces de crabe à volonté le vendredi soir !

Pour les amateurs de sports, la ville de Phoenix vous comblera et possède de très bonnes équipes en Basketball (Phoenix Suns), en Baseball (Arizona Diamondbacks), en Football Américain (Arizona Cardinals) et Hockey sur Glaces (Phoenix Coyotes) avec leurs Arena respectives.

En sortant de Phoenix, il existe 2 autres grandes villes, Tucson au Sud et Flagstaff au Nord connue pour son observatoire qui à découvert Pluton. Sur les routes, ne manquez pas les coyotes sauvages, tarentules, et vautour perchés sur les poteaux téléphoniques et si votre œil est assez vif le Roadrunner (Bip Bip & Coyote) qui peut atteindre une vitesse de 60 km/h !

L’Arizona regroupe parmi les plus beaux parcs Nationaux de l’ouest Américain. Lorsqu’ on se déplace vers le Nord (Flagstaff), le panorama change, et les cactus laissent place aux grand sapins, vous progressez en direction du Grand Canyon (classé patrimoine mondial par l’UNESCO et qui regroupe plus de 4 000 000 de visiteurs par an) au Nord Ouest au fond duquel coule le Colorado, profond de plus de 2000 mètres, et large de plus de 25 kilomètres par endroits, panorama unique pour les visiteurs, ce décor permet de voir l’évolution des différentes couches géologiques grâce à sa profondeur. Les hôtels sont nombreux et couvrent toutes les gammes de budgets, en étant bien sûr plus chers quand plus près du Parc. Les courageux pourront descendre dans le Canyon pour rejoindre la réserve indienne Havasupai, mais je vous recommande une bonne forme physique, et vous déconseille fortement de descendre avec des enfants. Les plus petits pourront donner à manger aux écureuils sauvages, de très belles photos sont à faire notamment depuis la Passerelle qui surplombe le canyon, mais ne vous éloignez pas des zones balisées (risque d’éboulements). Enfin si vous y allez en hiver pensez à apporter des vêtements chauds car on y trouve fréquemment de la neige, et les températures varient de 40 degrés entre le haut et le bas du canyon.

Au Nord Est de l’état je vous recommande également le Petrified Forest National Park qui est jumeau du Painted Desert National Park qui est remarquable pour ses troncs d’arbres fossilisés vieux de 200 millions d’années. Lorsque vous vous retrouverez dans ce désert dans des tons de couleurs rouges, ocres et gris, imaginez vous qu’ici coulait un fleuve autour duquel poussaient des arbres géants : dépaysement garanti. S’il est interdit de ramasser des morceaux de bois pétrifiés (fossilisés) dans le Parc (des fouilles de voitures sont probables) vous pouvez en trouver par vos propres moyens à l’extérieur du Parc sur le bas côtés, ou en acheter aux vendeurs locaux qui en fond des sculptures, des tranches polies ou tout un tas de souvenirs moyennant peu d’argent.

Pour finir je vous recommande le Saguaro National Park qui regroupe les plus beaux et plus grands spécimens de cactus au sud après Tucson, où vous pourrez trouver plus de 2000 espèces de plantes, du fameux Saguaro emblème de l’Arizona que l’on retrouve souvent avec ses « deux bras » tendus vers le ciel, jusqu’à certaines espèces qui projettent leurs épines lorsqu’ils captent des mouvements dans le sol avec leurs racines.

Enfin pour les amoureux de sports aquatiques, ou simplement pour ceux qui aimeraient se rafraichir, je vous conseille de vous rendre au Nord au Lac Powell, lac artificiel créé en 1963 à partir du fleuve Colorado et fermé par le barrage de Glen Canyon (que l’on peut visiter et que l’on retrouve dans de nombreux films comme « Transformer » par exemple) qui fait frontière entre l’Arizona et l’Utah. Célèbre pour ses arches aux couleurs ocre et rouge et ses 3136 kilomètres de rivages, vous pourrez y louer des bateaux, des jets ski, et même y faire du Kite-Surf.

Il existe tellement d’autres choses à faire et à voir en Arizona, mais pour une première visite, je vous ai présenté les principaux lieux à visiter pour vous en mettre plein la vue et revenir avec des souvenirs plein la tête.

Pour aller plus loin : Ambassade et consulats des Etats-Unis en France

Vers le Haut