Apprendre comment sécuriser une connexion Wi-Fi lorsque l'on se trouve dans un lieu public

Conseils pour sécuriser une connexion Wifi dans les lieux publics

Votre banque vous appelle pour vérifier votre achat récent de 750€ facturé par une boutique en ligne hors du pays, mais vous n'avez pas quitté la ville depuis des semaines. Vous contestez rapidement la facture et demandez une nouvelle carte de crédit (pensant à une perte ou un vol de carte), mais quand vous vérifiez votre porte-monnaie, la carte compromise est toujours là. Vous essayez de penser à des GAB (distributeurs de billets) louches ou des caissiers peu scrupuleux, mais rien ne vous vient à l'esprit. Rien, sauf l'achat en ligne que vous avez fait tout en naviguant sur Internet dans un coffee shop local (bar, fast-food, etc.).

Le nombre de hotspots Wi-Fi publics gratuits est de plus en plus élevé, mais tous les hotspots ne peuvent fournir la protection d'un réseau domestique privé. Les paramètres par défaut de votre ordinateur portable, de votre tablette ou de votre smartphone peuvent ne pas être suffisants pour vous protéger des yeux indiscrets lors de vos sessions de surf. Si vous voulez garder vos informations et fichiers sécurisés, lisez ces conseils essentiels pour vous protéger lorsque vous êtes loin de la maison et de votre connexion Wifi sécurisée.

1. Désactiver le partage

Vous pouvez partager votre bibliothèque musicale, vos imprimantes ou vos fichiers, ou même autoriser la connexion à distance à partir d'autres ordinateurs de votre réseau Wi-Fi dans l'intimité de votre propre maison. Sauf si vous désactivez ces paramètres avant de vous connecter à un réseau Wi-Fi public, n'importe qui dans le voisinage peut être en mesure de pirater votre PC.

Si vous utilisez un PC Windows, vous devez commencer par ouvrir les paramètres de partage avancés de la section du groupe résidentiel du réseau et des paramètres Internet dans le panneau de configuration. De là, vous serez en mesure de basculer le partage de fichiers et d'imprimantes ainsi que la découverte du réseau, ce qui rendra votre ordinateur visible à toute personne connectée au même réseau. Pour Mac, il suffit d'aller dans les préférences système, puis le partage, et assurez-vous qu'aucune des options ne soient cochées.

2. Obtenir un VPN

La façon la plus sûre de naviguer sur un réseau public est d'utiliser un réseau privé virtuel. Un VPN achemine votre trafic à travers un réseau sécurisé, même sur le Wi-Fi public, vous donnant tous les avantages de votre réseau privé tout en ayant la liberté de la Wi-Fi public.

*** Nous avons sélectionné les 10 meilleurs sites et serveurs VPN pour vous ICI ! ***

Alors que des services VPN gratuits existent, un service VPN payant garantit l'intégrité de la connexion. Si vous vous connectez régulièrement à des réseaux inconnus, la configuration d'un VPN est une bonne chose pour protéger vos informations personnelles ou professionnelles.

Un fournisseur VPN est un accès Internet privé, qui coûte $6,95 mensuellement et permet une bande passante illimitée et des points de sortie multiples, qui vous permettra de choisir de quel pays votre trafic réseau sera acheminé.

3. Évitez de vous connecter automatiquement aux hotspots Wi-Fi

Votre smartphone ou tablette peut être configuré pour se connecter automatiquement à n'importe quel hotspot Wi-Fi disponible, un paramètre qui peut sérieusement mettre en péril votre vie privée. Non seulement cela permettra à votre appareil de se connecter à des réseaux publics sans votre autorisation préalable, mais vous pouvez également être automatiquement loggué à des réseaux malveillants mis en place spécifiquement pour voler vos informations et cela arrive fréquemment).

La plupart des smartphones modernes ont cette option désactivée par défaut, mais ce n'est pas toujours le cas et c'est un paramètre que vous devriez toujours vérifier dès le départ. Tout d'abord, ouvrez la section Wi-Fi de l'application paramètres de votre téléphone. Si vous ne voyez pas d'option pour désactiver la connexion automatique, vous êtes déjà en sécurité. Sinon, éteignez ce paramètre.

4. Utilisez HTTPS

Les sites Web "normaux" ont un transfert de contenu en texte brut, ce qui en fait une cible facile pour toute personne qui a piraté votre connexion réseau. De nombreux sites Web utilisent le protocole de sécurité HTTPS pour crypter les données de transfert, mais vous ne devez pas compter sur le site Web ou le service Web pour vous protéger, c'est simplement une meilleure sécurité que les sites en HTTP simple.

Vous pouvez vérifier cette connexion cryptée avec l'extension du navigateur HTTPS sur les sites le proposant. Avec ce plugin activé, presque toutes les connexions du site sont sécurisées avec HTTPS, s'assurant que tout transfert de données est à l'abri des regards indiscrets.

5. Utiliser l'authentification à deux facteurs

L'authentification à deux facteurs signifie que vous avez besoin de deux éléments d'information pour vous connecter à un compte: l'un est quelque chose que vous connaissez et l'autre est quelque chose que vous avez. Le plus souvent, cela prend la forme d'un mot de passe et un code envoyé sur votre téléphone portable.

De nombreux sites Web et services populaires prennent en charge l'authentification à deux facteurs. Cela signifie que même si quelqu'un est en mesure d'obtenir votre mot de passe en raison d'un trou dans un réseau Wi-Fi public, il ne sera pas en mesure de se connecter à votre compte.

Pour activer cette fonctionnalité pour Gmail, connectez-vous à votre compte et ouvrez la page Paramètres. Accédez à l'onglet comptes et importation et cliquez sur autres paramètres du compte Google. La deuxième section sera la vérification en deux étapes et vous pouvez cliquer sur paramètres pour démarrer.

Tout d'abord, entrez votre numéro de téléphone et choisissez si vous souhaitez un message texte ou un appel téléphonique. Ensuite, Google enverra un code à six chiffres sur votre téléphone. Saisissez ce message lorsque vous y êtes invité. Maintenant, chaque fois que vous vous connectez à Google à partir d'un nouvel ordinateur, vous serez invité à vérifier votre identité en entrant les deux morceaux d'info.

Le processus de connexion prendra maintenant quelques secondes supplémentaires lorsque vous utilisez un autre appareil, mais vous pouvez vous reposer tranquillement en sachant que votre compte est sûr et sécurisé.

6. Confirmez le nom du réseau

Parfois, les pirates installeront un faux réseau Wi-Fi pour attirer des utilisateurs Wi-Fi publics. Le Starbucks public Wi-Fi Network pourrait ne pas être nommé "Free Starbucks Wi-Fi". Se connecter à un faux réseau pourrait mettre votre appareil dans les mains d'un hacker malveillants.

Si vous n'êtes pas sûr d'être connecté au réseau officiel, demandez. Si vous êtes dans un café ou un cyber-café, les employés connaîtront le nom du réseau officiel et vous aideront à vous connecter. S'il n'y a personne autour de vous pour vous aider, vous pouvez allez dans un endroit différent où vous pouvez être sûr que le réseau Wi-Fi sera bon.

7. Protégez vos mots de passe

L'utilisation de mots de passe uniques pour différents comptes peut vous aider si l'un de vos comptes est compromis. Garder une trace de plusieurs mots de passe sécurisés peut être difficile, donc en utilisant un gestionnaire de mot de passe tels que KeePass ou LastPass, le problème devrait être réglé.

KeePass et LastPass sont gratuits et stockent vos informations de différentes manières. KeePass conserve un fichier de base de données crypté sur votre ordinateur, tandis que LastPass stocke vos informations d'identification dans le Cloud. Il y a des avantages et des inconvénients pour chacun d'entre eux, mais les deux services sont complètement sécurisés.

8. Allumez votre pare-feu

La plupart des systèmes d'exploitations incluent un pare-feu intégré qui surveille les connexions entrantes et sortantes. Un pare-feu ne fournit pas une protection complète, mais c'est un paramètre qui doit toujours être activé.

Sur un bloc-notes Windows, localisez vos paramètres de pare-feu dans le panneau de configuration sous système et sécurité. Cliquez sur pare-feu Windows, puis cliquez sur Activer ou désactiver le pare-feu Windows. Entrez votre mot de passe administrateur, puis vérifiez que le pare-feu Windows est allumé et fonctionnel.

Ces paramètres sont dans les préférences système, puis la sécurité et la confidentialité sur un Mac. Accédez à l'onglet pare-feu et cliquez sur Activer le pare-feu. Si ces paramètres sont grisés, cliquez sur l'icône de cadenas dans la partie inférieure gauche, saisissez votre mot de passe, puis suivez ces étapes à nouveau.

9. Exécuter le logiciel anti-virus

Toujours en cours d'exécution, un logiciel anti-virus à jour peut aider à fournir la première alerte si votre système a été compromis lors d'une connexion à un réseau non sécurisé. Une alerte s'affiche si des virus connus sont chargés sur votre PC ou s'il y a un comportement suspect, comme des modifications aux fichiers de registre.

Même si un logiciel anti-virus ne peut pas intercepter toutes les activités non autorisées, c'est un excellent moyen de se protéger contre la plupart des attaques.

Lien connexe : Vous êtes en danger sur les Wifi publics ! Voilà comment vous protéger ...

Vers le Haut